Réponse aux personnes qui croient pouvoir nous juger!!!

Madame, Monsieur,
À toi qui me lis, à toi qui me critiques, à toi qui me juges sur mes choix d’éducation pour mon fils Enzo, j’aurai quelques questions à te poser!!!

La première et pas des moindres sais tu de quoi tu parles, connais-tu réellement ce qu’est « l’autisme »?

Es-tu 24h sur 24 avec un enfant comme le mien ?

Connais-tu ses attentes, ses angoisses, ses peurs, ce qu’il aime ?

Arriverais-tu à le faire travailler comme moi, je le fais travailler ? Pourrais-tu lui apprendre l’alphabet, les chiffres, à bien se comporter en public évidemment, tu dois savoir comment lui enseigner tout ça sans avoir une seule crise, car tu dois être un super pro pour me critiquer MOI SA MERE qui est avec lui tous les jours, je suis la meilleur enseignante que mon fils puisse avoir puisque je le connais mieux qui quiconque.

Ça fait 5 ans que l’autisme est rentré dans notre vie, 7 ans et demi si on compte depuis sa naissance et crois moi quand je te dis que j’ai vécu des moments douloureux de peurs, de haines, de désespoirs, d’incompréhensions, de doutes, mais j’ai toujours repris le dessus par amour pour mon fils. Alors quand j’entends des personnes proches ou moins proches, des inconnus me dire Tu ne Devrais PAS T’EPUISER AUTANT, IL Y A DES INSTITUTIONS POUR LES PERSONNES COMME LUI, TU AS 2 AUTRES ENFANTS VALIDES PENSE A EUX, TU NE TIENDRA PAS BIEN LONGTEMPS!!!!!!!!

À toutes ces personnes qui se sont permis de me dire cela, je veux juste vous dire, vous ne pouvez pas être parent ce n’est pas possible, je ne vous comprends pas mes enfants mon fils Enzo se sont mes tripes, ils viennent du plus profond de moi, je les ai portés 9 mois dans mon ventre à peine, j’ai su que j’étais enceinte, l’amour que je leur portais était inconditionnel et parce que mon fils à un handicap, je devrais le laisser de côté.

Regarde ton enfant, regarde attentivement, même si tu l’aime comme une mère et que tu ne vois en lui aucun défauts il en a forcément un, maintenant que tu vois se défaut STP regarde le en face et dis lui je ne peux pas te garder près de moi, je vais te mettre dans une institution car tu n’es pas parfait. Alors tu vois ta connerie ou pas.

Mon fils, c’est ma vie, ma bataille, mon quotidien, oui, je suis crevée, je rêve de pouvoir me reposer, je rêve de pouvoir faire un week-end en amoureux que l’on me garde mes enfants pour retrouver des moments intimes avec mon mari, oui, je suis une femme comme les autres et une maman comme les autres la seule différence avec toi, c’est que parmi mes trois enfants, j’ai un enfant EXTRAORDINAIRE qui a des besoins autres que ceux de tes enfants. C’est plus fatiguant, mais tellement plus enrichissant!! Il m’a appris tellement sur moi, sur les autres, sur la tolérance, sur la patience. Depuis je regarde la vie différemment et j’apprécie chaque jour qui passe et je félicite cet enfant extraordinaire dès qu’il y a le moindre progrès si petit, soit-il car nous, on est parti de si loin, de si peu que j’aime voir mon fils me faire un vrai bisou oui un vrai bisou avec le « mouhaha » qui va avec. Toi ton enfant, c’est normal ben moi, tu vois, je lui ai appris.

Sur ce petit texte, je tiens à remercier les personnes présentes pour nous et toutes celles qui ne se sentes pas concernées ou au-dessus de nous et bien, je vais juste vous dire tant pis sans rancune, car je n’ai pas le temps de vous mépriser ou bien d’essayer de vous comprendre, car le temps chez nous est un outil précieux et l’amour qui nous entoure nous permets de faire bien des miracles oui chez nous, on fait des miracles.

AUDREY JOSEPH, fière maman d’Enzo Joseph 7 ans et demi, Autiste et pleins de vie qui pourrait vous apprendre bien des choses.